Mener une grossesse jusqu'à son terme

 

Parce que les médicaments allopathiques sont interdits pendant la grossesse, l’homéopathie se révèle généralement la médecine la plus adaptée et la plus naturelle.

Le physique et le psychique
L’homéopathie est très indiquée pour remédier aux troubles physiques et psychiques de la maman et lui faciliter l'accouchement. Quant au nourrisson, elle apporte des réponses thérapeutiques efficaces et non agressives !
Les futurs mamans l'expérimentent toutes la première fois, l'état de grossesse provoque des bouleversements du métabolisme. C'est l'effet, entre autre, des hormones qui augmentent considérablement pour favoriser le développement du fœtus.

Nausées, vomissements, mal de dos, fatigue, anxiété, peur de l'accouchement, peur de l'éventuel malformation de l'enfant et cauchemars font parties des possibilités pathologiques de l'état de grossesse.

Ah ! Ces hormones !
Il y a, pendant la grossesse, une grande modification des équilibres hormonaux. Apparaît d'abord l'hormone gonadotrophine chorionique (HCG), qui est une hormone sécrétée par le placenta dès la fécondation. Progressivement, la progestérone et les œstrogènes voient également leurs taux augmenter jusqu’à l'accouchement. L'activité hormonale est donc, bien entendu, au cœur de la grossesse, mais on oublie souvent un acteur essentiel de l'équilibre hormonal.

L'importance du foie
Le foie a aussi un autre rôle de première importance pendant une grossesse. C'est lui qui s'occupe du catabolisme (élimination après usage) de toutes ces hormones et leur augmentation entraîne un travail hépatique supplémentaire. Il filtre et élimine les éléments toxiniques et toxiques duments nécessaires au développement du futur bébé, protecteur en filtrant les éléments toxiques en circulation dans le sang et la lymphe de la maman. Malheureusement, certains toxiques peuvent passer cette barrière. Les remèdes.

Antidotes homéopathiques aux maladies héréditaires
Dès le début, il faut aider l'organisme à nettoyer les organes émonctoires en assurant un drainage doux, de reminéraliser et de stimuler les défenses immunitaires.
Lorsqu'ils sont bien choisis, Psorinum, Tuberculinum, Luesinum, ou Medorrhinum permettent de reminéraliser et de stimuler les défenses immunitaires. Ces remèdes utilisés avec le plus d'efficacité se comportent comme des effaceurs de maux héréditaires et contribuent à purger les toxines qui peuvent empoisonner l'organisme.
Cela a pour conséquence de favoriser une bonne tenue de la grossesse, une bonne implantation de l'œuf mais également, au moment de l'accouchement, rendent efficace pour une expulsion sans douleurs intolérables et n'excédant pas 20 minutes. Consultez un homéopathe pour choisir celui qui vous concerne.

Neuf mois et être tranquille
Cependant, il existe de nombreux symptômes qui peuvent être soulagés avec des remèdes homéopathiques. En voici quelques uns. Généralement ils se prennent en une à trois fois par jour suivant la tolérance et la sédation des troubles



Estomac :
Brûlures d'estomac : Apis mellifica en 5 ou 7 CH.
Remontées acides : Dioscorea 7 CH et tris versicolor 7 CH.

Le gingembre en poudre est aussi très efficace.

Troubles alimentaires et digestifs :
Appétit décuplé : Causticum 9 CH.
Désirs « étranges » : Magnesia carbonica 9 CH.

Nausées :
Constantes : Magnesia carbonica 9 CH.
Avec vomissements : Pulsatilla, Opium 7 ou 9 CH.
Nausées matinales, calmées apres le petit déjeuner : Sepia 7 CH.
Avec boule dans la gorge : Ignatia 9 ou 15 CH.
Avec salivation, migraines, vertiges: Cocculus 5 CH.
Soif : Veratrum album 5 ou 7 CH.
Vertiges : Natrum muriaticum 7 a 9 CH.
Constipation : (avec besoins non efficaces) Nux vomica 7 CH, (sans besoins) Hydrastis 7 CH, Sepia 7 CH mais aussi Opium 7 CH. Collinsonia 5 CH (lors-qu'il y a des hémorroïdes).
Démangeaisons vulvaires et vaginales : Aconitum 7 CH, Sépia 7 CH, Caladium 7 CH.
Douleurs dentaires : Sépia 7 a 9 CH, Magnesia carbonica 5 CH.
Douleurs de dos améliorées par la pression : Causticum 7 CH, Kalium carbonicum 7 CH.
Douleurs lombaires : Belladonna 5 CH, Kalium carbinicum 5 CH.
Crampes de pieds : Gelsemium 9 CH et Viburnum 9 CH.
Crampes de la hanche : Actea racemosa 5 ou 7 CH.
Crampes du mollet : Sépia 7 CH.
Contractions : Caulophyllum 5 ou 7 CH
Fatigue : China, Ambra grisea, Nux moschata en 9 CH.

Recette anti nausées : mélangez dans un bol d'eau tiède le jus d'un demi citron, une pincée de gingembre et une cuillère à soupe de miel.

Le Psychisme.
La peur d'accoucher : Actea racemosa 15 et 30 CH
Dépression : Sepia 15 CH

Et le baby blues ?
Le baby-blues résulte des bouleversements psychologiques, hormonaux et de la perte de minéraux consécutifs à l'accouchement.

Pour l'éviter :
Sepia 9 CH : 3 granules 2 fois par jour et China 5 CH, 5 granules dans la matinée.

Huiles essentielles : mélangez 2 gouttes d'ylang-ylang, de petit grain Bigarade et ravintsara. Appliquez le mélange sur le plexus solaire et la colonne vertébrale.
Eau biocolloïdale : 2 bouchons dans une bouteille d'eau. Boire un jour sur deux.

Hydrolats : 1 ou 2 cuillère à café avant les repas d'hydrolat de basilic ou de fleurs d'oranger.

 

ATTENTION !

Toutes les huiles essentielles ne sont pas autorisées pendant la grossesse

Voici la liste des huiles essentielles les plus utiles pendant la grossesse et SEULEMENT A PARTIR DU 4ème MOIS DE GROSSESSE et avec l'avis de votre médecin et aromathérapeute. En dehors de cette liste, toutes les autres huiles sont à proscrire.

 

Basilic sacré, Basilic tropical, Bergamote, Bois de Hô, Camomille allemande, Camomille romaine, Cardamone, Cèdre de Virginie, Ciste ladanifère, Citron, Citron vert, Cumin, Epinette noire, Estragon, Eucalyptus citronné, Eucalyptus radié, Eucalyptus smithii, Fragonia, Galanga, Géranium bourbon, Géranium Egypte, Gingembre, Hélichryse italienne, Inule odorante, Laurier noble, Lavande aspic, Lavande fine, Lavandin super, Lavandin grosso, Lemongrass, Lentisque pistachier, Mandarine, Marjolaine à coquilles, Marjolaine à thujanol, Myrrhe, Niaouli, Orange, Petitgrain, Pin lariccio, Pin maritime, Pin de Patagonie, Pin sylvestre, Pruche, Ravintsare, Rhododendron, Rosalina, Rose, Sauge sclarée, Tanaisie annuelle, Tea tree, Verveine, Ylang-ylang III, Ylang-ylang complet


Ces huiles doivent s'utiliser en usage externe à raison de 2 ou 3 gouttes mélangées à une huile végétale vierge 2 ou 3 fois par jour sur des périodes courtes que votre thérapeute vous indiquera.


Et lire « Aroma stress » paru aux Éd. Albin Michel (50 stress de la vie quotidienne traités par les huiles essentielles).

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0