Le thé vert, remède contre le cancer, Alzheimer et Parkinson !

On connait depuis longtemps les vertus du thé vert, notamment par sa forte teneur en antioxydants issue de ses polyphénols. Les plus riches en polyphénols sont les thés verts Japonais Matcha pour le plus riche, le Sencha et le Bancha.


C'est en effet avant tout le thé vert, comme le montre de nombreuses études, qui est bénéfique dans une grande variété de types de cancers. Sont concernés le cancer de la peau, de la prostate, du poumon des intestins, et du sein. Le thé vert et le thé blanc auraient des effets inhibiteurs sur certaines causes du cancer des intestins et ralentiraient également la division des cellules cancéreuses. Le thé blanc serait dans le cas du cancer de l'iléon plus performant.

Le thé vert aurait aussi contribuerait aussi à la destruction des vaisseaux sanguins qui se créent lorsque les tumeurs grandissent afin de les nourrir. Cette fonction d’anti-angiogénèse du thé vert est particulièrement bénéfique en prévention.

Les maladies tels que Alzheimer et Parkinson apparaissent à la suite d'un agrégat de peptides bêta-amyloïdes (plaques amyloïdes) et des protéines dans le cerveau. Ces plaques amyloïdes se lient avec les récepteurs des neurones, provoquant ainsi leur inhibition et leur destruction. Des chercheurs scientifiques ont révélé lors d'études faites sur ces maladies qu’en présence de thé vert et également de vin rouge, les plaques amyloïdes laissait intacte les neurones. Les polyphénols présents en quantité importante dans le thé vert inhiberaient donc la formation de ces plaques et des protéines causant le parkinson et l'alzeihmer.


Qualité du thé


La méthode de torréfaction la plus respectueuse est celle à la vapeur d’eau. Cette technique est utilisée essentiellement au Japon (Sencha, Gyokuro, Shincha, Matcha, etc.). Elle permet de maintenir un mélange riche et harmonieux d’ingrédients pour les bienfaits de notre santé.

Les autres types de thés sont issus de processus de fermentation qui les endommage partiellement ou totalement par l’effet de l’oxydation. Le plus souvent, ce sont ceux provenant de Chine et d’Inde qui sont torréfiés dans des cuves métalliques à haute température altérant la composition chimique des feuilles de thé. C'est pour cela que le prix, la provenance et la qualité du thé est importante pour bénéficier de toutes ses vertus. Le prix n'est pas synonyme de prestige de la marque. Et notre santé n'a pas de prix !


Préparation du thé vert


Il est recommandé d’infuser le thé à 50-60°C pendant 2 à 3 minutes en fonction de la qualité. Il y a des exceptions pour des applications thérapeutiques et maladies particulières.


Pour les cancers, parkinson et alzeihmer :

pour 2 cuillères à café dans 30 cl d'eau, infuser 2 minutes à 60° (4 à 5 fois par jour)


Les thés verts Japonais tout au long de la journée


Matin : Gyokuro (3 c à café), Shincha

Midi : Shinsha, Sensha,

Après-midi : Sencha, Kabusécha

Soir : Sencha Karigané (infusion à 70°), Bencha, Genmaicha Matcha

Infusion : 2 minutes précises pour 2 c à café pour 30 cl d'eau


Thé pauvre en caféine : Bancha, Genmaicha, Karigané, Kukicha

Thé moyen en caféine : Sencha

Thé riche en caféine : Matcha, Gyokuro


Effets indésirables


Malgré tout, le thé vert, bien qu'il possède toutes ces puissantes propriétés curatives, peut dans certains cas avoir des effets secondaires notamment dus à la caféine. Mais pas seulement :


  • Réduction de l’assimilation du Fer et l’acide Folique (vitamine B9) pendant 30 minutes après la boisson (sauf si ajout de jus de citron qui multiplie par 7 le pouvoir d'absorption du fer)
  • Maladies de l’estomac ou des reins
  • Certaines maladies ou en cas de grossesse, d’allaitement
  • Les thés de qualités inférieures sont moins bien tolérés par l’organisme
  • Pollution ou contamination du produit (toxines, pesticides, dépôts, résidus ou contamination due à l’emballage ou au transport)
  • Concentration en Oxalates assez élevée
  • Interactions médicamenteuses



Écrire commentaire

Commentaires: 0