Le framboisier pour les problèmes gynécologiques

C'est dans la pharmacopée de certaines tribus des indiens d'Amérique du Nord que le framboisier était utilisé pour ses propriétés hormonales. C'est vers la moitié du siècle dernier que des études scientifiques ont confirmés en partie ces propriétés.

 

La gemmothérapie s'est intéressée au framboisier. On utilise les jeunes pousses de framboisiers au moment du débourrage, juste après l'éclosion des bourgeons.

 

Le macérat glycériné de bourgeons de framboisiers agit comme un régulateur des fonctions gynécologiques. En effet, le framboisier semble avoir d'excellents résultats dans un bon nombre de pathologies gynécologiques.

 

  • Il est utile dans les dysménorrhées, les aménorrhées, le syndrome prémenstruel, les irrégularités du cycle, le fibrome.
  • Il est indiqué aussi dans les kystes ovariens, les endométrioses, les ménorragies, la stérilité.
  • C'est également un remède intéressant pour la période de grossesse, après l'accouchement ou après une IVG en complément de l'Alchémille prise en infusion ou teinture mère.
  • En cures régulières, c'est un remède efficace des ménopauses précoces, de la ménopause même accompagnées de bouffées de chaleurs auquel on complète avec les bourgeons d'airelle et de pommier. On associe en tout cas au bourgeons de framboisier les bourgeons d'airelle pour les cas résistants.
  • Renforce également le système immunitaire et permet de récupérer ses forces, sa vitalité physique et psychique dans les moments de fatigue.
  • Il est également efficace dans les cas d'allergies, de rhume ou de grippe.

On peut renforcer l'action du framboisier sur des problèmes spécifiques avec d'autres bourgeons, le framboisier restant quand même le pilier. Ainsi, les extraits mère de macérât de bourgeons utiles pour les problèmes féminins sont :

 

 

  • Le framboisier (troubles des cycles, ménopause...)
  • L'airelle (bouffées de chaleurs, cystites chroniques...)
  • Le pommier (baisse de la libido, migraine, changement d'humeur, stérilité)
  • La vigne (fibromes, kystes, endométriose)
  • Le romarin (aménorrhée, mauvais effets de la pilule contraceptive)

 

 

Beaucoup de femmes à qui j'ai conseillé le framboisier remarquent les effets neurotoniques et ré-équilibrants du système neurovégétatif des bourgeons de framboisiers.

En cas d'acné dû à un dérèglement hormonal : le taux élevé de testostérone est équilibré grâce aux bourgeons macérat glycériné de framboisier pour une cure de 3 mois à renouveler si nécessaire.

 

Pour ma part, je conseille les bourgeons sans alcool d'une contenance de 50 ml qui couvrent 3 mois de traitement et que vous pouvez trouver ici.

 

La posologie conseillé : 8 à 20 gouttes par jour, entre 18h et 19h30 dans un peu d'eau minérale. Il faut garder cette solution un peu dans la bouche avant d'avaler.

 

La prise se fait une semaine avant le cycle, pendant et une semaine après.

Généralement, la régulation des cycles féminins se stabilisent en 3 mois.

 

Hygiène de vie à adopter

 

Il est important d'avoir une hygiène alimentaire la plus naturelle et variée possible. La surcharge toxinique (aliments mal digérés, exclusivement industriels, la charcuterie, l'alcool, le tabac, l'excès de sucre...) sont autant de facteurs perturbant le bon fonctionnement de la sphère génitale. Le manque d'exercice physique qui stimule la circulation sanguine et la transpiration pour éliminer les toxines sont aussi une cause à ne pas négliger. Et puis, il y a aussi certains états émotionnels qui sont des perturbateurs puissants pour dérégler les cycles !

 

Sur le plan physiologique, il est donc intéressant d'aider le foie avec une cure "détox" de chardon-marie.

 

Le chardon-Marie est une plante extraordinaire dans le traitement des maladies du foie. Même dans les cas aussi graves que l’hépatite virale, la cirrhose ou un empoisonnement. Il n’existe probablement aucune plante offrant de telles propriétés et aucun médicament actuel n’est en mesure d’obtenir les résultats produits par un traitement au chardon-Marie.

 

Posologie : 8 gouttes avant les repas de midi et du soir, 21 jours par mois pendant 2 mois.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0