L'énergie du printemps

 

L'énergie du printemps

 

 

 

En médecine taoïste, l'énergie du printemps est en relation avec le foie. L'atmosphère froide de l'hiver se radouci et permet le réveil de la nature. C'est la montée de sève et le bourgeonnement. Grâce à la présence plus grande du soleil, l'énergie Yang (chaleur) croit doucement au sein du Yin (froid) de l'hiver. Cependant, l'énergie dominante du printemps est le Vent. Donc, prudence, car la tentation de s'habiller plus léger aura des conséquences malheureuses sur votre santé. Surtout si vous n'avez pas fait votre ménage de printemps, c'est à dire le nettoyage du foie !

 

Les trois mois du printemps se décomposent en trois énergies dont les dessins des hexagrammes du Yi King (Tao) sont très explicites sur la monté en puissance de l'énergie Yang dans le Yin.

 


 

Hexagramme 11

Du 21 mars au 21 avril, le Ciel et la Terre se rencontre en Paix.

 

Hexagramme 34

Du 21 avril au 21 mai, c'est la Puissance qu'il faut d'ailleurs canaliser pour l'empêcher d'aller tout azimut.

 

Hexagramme 43

Du 21 mai au 21 juin, c'est la Résolution, l'aller de l'avant avec son maximum d'énergie Yang. Il faut acquérir la maîtrise et observer le moindre détail si on ne veut pas aller à la rupture.

 

Les saveurs à privilégier pour le foie au printemps sont : l'acide et en complément le piquant. Du piquant tiède au début du printemps et du piquant frais à la fin de cette saison. Cela permet d'habituer l'organisme à la monté d'énergie en évacuant le trop plein par les liquides organiques.

 

Les aliments à privilégier sont :  les légumes verts cuisinés à la vapeur, à l'étouffé ou au wok qui permet de conserver le craquant des légumes, les graines germées de manière modérée, la viande blanche, le poisson ou les volailles de manière modérée aussi.

 

Aliments acides : citron, mandarine, pamplemousse, ananas, oseille, cassis, rhubarbe, mélisse, tomate, choucroute, vinaigre, graine de sésame, ortie, yaourt... Une consommation raisonnable d’aliments de saveur acide tonifie le foie, nourrit les tendons et les muscles et favorise une bonne acuité visuelle. Un jus de citron avec de l'eau tiède le matin au réveil est un bon stimulant du foie.

 

Aliments piquants tièdes : ail, oignon, poireau, origan, orge, millet, gingembre, fruits secs, miel, thé vert (Tuo Cha)...

Aliments piquants frais : radis, betterave, tofu, coriandre, fenouil, céleri, menthe, navet, raifort, pollen...

 

L'artichaut, le radis noir, le plantain et le pissenlit sont les draineurs du foie au printemps. Le pissenlit est mon préféré. Outre ses propriétés dépuratives remarquables, depuis ma plus tendre enfance ardéchoise ramasser les pissenlits dans les prés était un moment de plaisir et de bien-être. La nature vous donne les plantes qu'il vous faut à chaque saison. C'est le naturopathe Henri Leclerc qui disait du pissenlit qu'il essorait le foie et rinçait les reins de son acidité. D'ailleurs, pour les reins, à la mi avril je vous conseille de vous faire des tisanes d'aubier de tilleul.

 

Métaux lourds

Pendant cette période de nettoyage, il est pour moi indispensable à notre époque moderne d'éliminer les métaux lourds après avoir « essoré » les organes émonctoires (foie et reins). Pour cela, faite en même temps une cure avec l'algue bleue Klamath ou le Laminaria japonica (bio).

 

Au mois de mai, une fois le ménage fait, il faut penser à la régénération de l'organisme en respectant le plus possible la consommation des végétaux de printemps que je vous ai cité plus haut. Faite une cure d'ortie que vous rajouter soit en poudre sur vos 3 repas journaliers ou si vous avez la chance d'habiter à la campagne, ramassez-la et faites vous des soupes de légumes en rajoutant de l'ortie fraîche.

 

N'oubliez pas que l'énergie du printemps, c'est aussi la créativité. C'est le renouveau et donc le bon moment pour s'investir dans de nouveaux projets, de nouvelles résolutions ! Faites aussi du sport car le foie et les reins régénèrent les muscles et les tendons. L'idéal est de faire des exercices d'étirement plutôt que de la musculature.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0